• Baptiste Morineau

La reprise alimentaire suite à un jeûne

Savez-vous que la phase de reprise alimentaire est tout aussi importante voir plus que le jeûne en lui-même ?


En effet, on peut avoir jeûner de manière optimale, si la reprise est trop rapide et pas adapté, le système physiologique peut s’en retrouver bien endommagé.

Alors comment faire ma reprise alimentaire ?

Les conseils qui vont suivre sont généraux et à relativiser car il est nécessaire d’adapter sa reprise alimentaire en fonction de son jeûne, de sa force vitale, du contexte de vie, des intentions,…


Écouter son corps


Un des plus important principe de la reprise est de s’écouter.

D’écouter le corps et le cœur et non pas la tête.


Quand vous sentez ou penser avoir faim prenez le temps de ralentir. De bien respirer. Fermez les yeux l’écoute sera meilleure. Poser vous la question si cette faim est réellement légitime ou si vous souhaitez remplir un vide (émotionnelle, de sens, …). Si vous sentez que c’est une origine émotionnelle, voyez les différentes techniques de gestion du stress que vous avez pratiqué et pratiquer de nouveau.

Si vous n’y arriver pas et que vous cédez à la nourriture, ne vous culpabiliser pas, vivez le pleinement, faites en un apprentissage et la prochaine fois sera la bonne !


Ne vous caler pas sur les conventions : même si habituellement vous mangez 3 repas par jour, lors de la reprise vous serez vite rassasié et vous n’aurez pas autant faim qu’à l’habitude. Donc c’est normal si vous manger qu’une ou deux fois dans la journée et ce, même si ce n’est pas aux heures de repas habituelles.


Progressivité


Sur principalement 2 niveaux :


- La quantité : votre estomac et le système digestif dans son ensemble va prendre un peu de temps pour se réadapter à la digestion de nourriture, donc commencez par manger de petites quantités.


- Le type de nourriture :

Pensez à ne pas trop faire de mélange, facilitez le travail de la digestion.


Durant les 3 jours suivant le jeûne vous pouvez manger :

– des fruits et légumes crus et cuits

– des graines germées

– boire des jus de fruits et légumes bio


Le 4e jour, vous pouvez manger :

– des céréales complètes

– des légumineuses


Le 5e jour vous pouvez manger :

– des oléagineux (noix, amandes, noisettes, sésame…)

– des huiles


Le 6e jour vous pouvez manger :

– des protéines végétales


7e jour vous pouvez manger :

– des protéines animales


Ensuite vous pouvez reprendre tous les autres aliments avec modération selon vos envies.

J’invite vivement à ne pas consommer la première semaine de reprise : le gluten, les produits laitiers, les produits industriels, les produits avec du sucre raffiné, les protéines animales, l’alcool, le café, le thé, le chocolat.


Enfin pour être dans une situation confortable, je vous conseille de prévoir d’être tranquille, sans trop de sollicitations extérieures (repas extérieurs, stress du travail, etc..), sinon d’anticiper ces situations et de vous préparer mentalement pour affirmer votre position et ne pas céder à la tentation. Même si Oscar Wild dirait que le meilleur moyen de résister à la tentation c’est d’y céder ! :)


Profitez de cette reprise pour mettre en place de nouvelles habitudes alimentaires vertueuses, le plaisir peut rimer avec santé !


Bonne reprise, je vous souhaite !

8 vues

© 2020 par Vitalité et graines d'éveil. Droits : CC-BY-NC-ND Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • b-googleplus